> Recherche avancée

Accueil > Le Centre d'Habitat > Présentation du Centre d'Habitat
 Présentation du Centre d'Habitat 

Le Centre d’Habitat Léopold Bellan peut accueillir 57 adultes handicapés déficients mentaux
moyens et légers, hommes et femmes, vivant seuls, disposant d‘une reconnaissance CDAPH
avec mention hébergement, bénéficiant de l’aide sociale et travaillant en milieu protégé
ou en milieu ordinaire.


Les modes d’accompagnement que nous vous proposons se rapprochent du milieu de vie ordinaire. Le Centre d’Habitat Léopold Bellan est organisé en plusieurs secteurs d’hébergement.


Le Foyer
f

Population accueillie : 16 résidents (après rénovation) sur un hébergement collectif en chambre individuelle

Les besoins

A) Les résidents du centre d’habitat qui sont totalement dépendants de l'intervention de l’équipe éducative et services généraux pour l’ensemble des activités de la vie quotidienne et sociale (alimentation, gestion du linge, activités de loisirs, hygiène et entretien).

p

B) Les résidents du centre d’habitat qui présentent un niveau d’efficience qui ne leur permet pas d’envisager une vie autonome en milieu ordinaire. Dans le cadre des activités domestiques et sociales, ils nécessitent un large assistanat de la part des équipes éducatives. Leurs capacités d’évolution peuvent être avérées mais sont altérées par l’âge ou les problématiques de type relationnel et comportemental voire de personnalité.

Objectifs 

Offrir un espace de vie convivial et chaleureux au carrefour d’espaces collectifs (cuisine, salle de restauration, ateliers et locaux d’animation..) et d’espaces privés de qualité (chambre individuelle avec sanitaire et salle de bain).

Le support éducatif : Le projet personnalisé d’accompagnement (PPA) et le contrat de séjour.

La démarche éducative :

Le projet personnalisé d'accompagnement a pour objectif de déterminer les niveaux d’intervention des équipes éducatives en terme de  suppléance, d’assistance et d’aide. Il s’agira de favoriser une stimulation et un maintien des acquis au travers d’un certain nombre d’activités à vocation domestiques et sociales, d’animations socioculturelles, de soins (hygiène et santé) tout en favorisant le développement des relations sociales et affectives des résidents.

L’institution déterminera pour chaque résident, en fonction de ses capacités et sur la base des entretiens individuels « d’expression de soi », un niveau de responsabilisation minimum lui permettant de se valoriser et d’être acteur d’une partie de son projet de vie (vêture, entretien des chambres, loisirs et vacances, gestion de l’argent de poche, participation aux repas…).


La Résidence
p

Population accueillie : 27 résidents sur 12 logements

Les besoins :

A) Les résidents assument quelques aspects : hygiène, suivi de la santé, l’entretien et pour quelques-uns l’alimentation. Ils expriment régulièrement des souhaits ou des projets et acquièrent en cela des espaces de liberté un peu plus important : sorties libres, week-end ou loisirs autonomes.

p

B) Les résidents du centre d’habitat  considérés en situation  d’autonomie relative sont en mesure d’accéder à une bonne adaptation sociale qui justifierait des besoins ponctuels d’aide et de stimulation concernant l’ensemble des activités de la vie quotidienne. Leur capacité d’évolution  est avérée mais altérée par des problématiques de type relationnel et comportemental.

Objectifs 1 :

Offrir un logement de vie convivial, chaleureux et protégé se rapprochant d’un cadre de vie ordinaire en proposant un hébergement en appartement semi collectif (2 à 5 personnes maximum) proposant des espaces  collectifs (cuisine, salle à manger, salon, véranda et jardin...) et d’espaces privés de qualité (chambre individuelle avec sanitaire et salle de bain).


Le support éducatif : Le projet personnalisé d’accompagnement et le contrat de séjour auquel se joint le Contrat de Gestion Collective d'un logement.



 


a

L’institution déterminera pour chaque résident, en fonction de ses capacités et sur la base des entretiens individuels « d’expression de soi », un niveau de responsabilisation maximum lui permettant de se valoriser et d’être responsabilisé dans la conduite de tout ou partie de son projet de vie (vêture, entretien du logement, gestion partielle de l’alimentation et de la préparation des repas, loisirs et vacances, gestion de l’argent de poche, participation à l’élaboration et la gestion du projet d’animation collectif…).

Objectifs 2 :

Mettre les résidents, qui en formuleront la demande en situation : d’apprentissage et d’acquisition de pratiques les amenant à un niveau d’autonomie relative ou suffisante dans la gestion technique de l’entretien d’un logement et de son environnement.

La démarche éducative :

Le Contrat de Gestion Collective du Logement à pour objectif de déterminer les niveaux d’implication collective des résidents en terme de gestion technique et financière :

- de l’eau  - de l’électricité - de l’entretien - des équipements - du mobilier - du téléphone de l’alimentation

L’institution déterminera pour chaque logement une enveloppe annuelle globale des coûts de fonctionnement et d’entretien du logement, il s’agira d’amener les résidents à prendre conscience de leur mode de gestion et de leur comportement, de mesurer et de déterminer les objectifs d’amélioration. La réussite de ces différents objectifs donnera lieu à un travail éducatif sur les choix d’affectation des ressources dégagées par les économies (loisirs, vacances, aménagement…).

Hormis l’alimentation et le téléphone  les résidents ne seront pas mis directement en situation de régler eux-mêmes les charges du logement, des factures détaillées serviront de base à l’accompagnement.

L’équipe éducative sera garante de ce projet.


Le SAIMO
p

Mission Générale 

Accompagnement individuel et aide à la socialisation des résidents du centre d’habitat  en situation d’autonomie relative : en réponse à une demande formalisée et contractualisée d’une consolidation ou d’une mise en œuvre d’un projet d’insertion par le logement en milieu ordinaire de vie.


 

Population accueillie : 15 résidents sur 7 logements.

Ce service s’adresse à des personnes avec une bonne autonomie personnelle (niveau 1et 2 de la grille d’évaluation MAP) dans une logique d’accompagnement individuelle en réponse à un projet d’insertion par le logement en milieu ordinaire.

L’ offre de service porte sur l’aide aux démarches administratives, la consolidation des  apprentissages dans le domaine vie domestique et sociale et à l’écoute expression de soi.

Une mise à distance de l’institution est prévue afin que le résident soit dans une  « logique de démarche » envers les référents éducatifs.


Les besoins

A) Les résidents du centre d’habitat  considérés en situation  d’autonomie relative en mesure d’accéder à une bonne adaptation sociale qui justifierait des besoins ponctuels d’aide et de stimulation concernant l’ensemble des activités de la vie quotidienne. Leurs capacités d’évolution  doivent être avérées et non altérées par l’âge ou les problématiques de type relationnel et comportementale.

B) Les résidents du centre d’habitat considérés en situation de dépendance relative, par l’institution, qui ont besoin d’une consolidation des pratiques pour la réalisation des actes de la vie quotidienne. Du fait de leurs difficultés à apprécier le danger, prendre des initiatives, concevoir la notion de temps, elles demandent conseils et accompagnements réguliers pour la réalisation de toutes activités. Leurs capacités d’évolution doivent être avérées et non altérées par l’âge ou les problématiques de type relationnels et comportementales.


Objectifs 

Mettre le résident en situation de découverte, d’apprentissage et d’acquisition d’un niveau d’autonomie relative ou suffisante dans la gestion technique, administrative et financière d’un logement  et dans la gestion de son environnement.

Le support éducatif 


L’élaboration d’un Projet Personnalisé d’Accompagnement comprend deux démarches éducatives conjointes et consécutives :
 - le Contrat de Gestion Individualisé d’un Logement ( individuel ou semi-collectif de 2 à 3 personnes maximum)
 - Le Contrat de Gestion Individualisé Social

La démarche éducative 
Le Contrat de Gestion Individualisé d’un Logement a pour objectif de déterminer les niveaux de  responsabilisation de chaque résident :


En terme de gestion technique, administrative et financière :
de l’eau,
de l’électricité,
du téléphone
- Et de l’alimentation
En terme de gestion de l’entretien du logement
- Sur le plan des équipements
- Et du mobilier


 L’institution déterminera pour chaque logement une enveloppe annuelle globale des coûts de fonctionnement et d’entretien du logement, il s’agira d’amener les résidents à prendre conscience de leur mode de gestion et de leur comportement, de mesurer et de déterminer les objectifs d’amélioration. La réussite de ces différents objectifs donnera lieu à un travail éducatif sur les choix d’affectation des ressources dégagées par les économies. Hormis l’alimentation et le téléphone  les résidents ne seront pas mis directement en situation de régler eux-mêmes les charges du logement, des factures détaillées serviront de base à l’accompagnement.


Le Contrat de Gestion Individualisé Social a pour objectif de déterminer les niveaux d’autonomie de chaque résident en terme de gestion :
des gestions sociales et affectives
du suivi de la santé
des temps libres : chaque trimestre, il s’en dégagera une planification dans la dynamique socioculturelle.

 


 

 > Actualités
 > IMPLANTATION ET PLAN D'ACCÈS
 > VOS INTERLOCUTEURS
 > FONDATION BELLAN
 > DONS ET LEGS
 > RECRUTEMENT